Peut-on faire du sport avec une maladie cardiaque ?

26 Oct 2022 | Santé, Service

Vous avez souffert d’un accident cardiovasculaire ou vous êtes atteint de cardiopathie et vous vous demandez si vous pouvez faire du sport ? 

Le sport est en effet de plus en plus plébiscité dans le traitement de nombreuses pathologies, et c’est également le cas pour les personnes atteintes de maladies cardiaques. Mais est-ce que tous les sports sont conseillés ? 

Quelles sont les précautions à prendre ?  

Nous allons répondre à toutes les questions que vous vous posez !

 

Est-il recommandé de se mettre au sport quand on est atteint de maladie cardiovasculaire ?

 

Les personnes souffrant de pathologies cardiaques, quelles qu’elles soient (insuffisance, arythmie, infarctus du myocarde ou encore antécédent d’AVC)  peuvent, au même titre que les autres, bénéficier des nombreux effets positifs apportés par la pratique régulière d’une activité physique.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la pratique du sport est particulièrement recommandée aux personnes atteintes de cardiopathie (y compris les personnes porteuses d’un pacemaker), et ce, pour plusieurs raisons.

 

N’oublions pas que le cœur est un muscle, et qu’il est nécessaire de le renforcer pour qu’il fonctionne correctement. C’est pour cette raison que l’activité sportive, en particulier les sports d’endurance, sont recommandés et même susceptibles d’être prescrits par les cardiologues.

 

D’une manière générale, pratiquer un sport permet donc d’améliorer l’efficacité du muscle cardiaque. Il devra alors fournir moins d’efforts pour propulser le sang dans le corps. La conséquence, c’est que le rythme cardiaque va diminuer. D’ailleurs, les grands sportifs ont généralement une fréquence cardiaque plutôt basse.

La pratique de l’activité physique permet également de diminuer la tension artérielle, c’est-à-dire la pression exercée par le sang sur les parois des artères. L’hypertension artérielle fait partie des facteurs de risque de cardiopathie ischémique (c’est-à-dire résultant d’un manque d’oxygène) et d’accident vasculaire cérébral.

L’activité sportive permet aussi de protéger les artères en améliorant la vasodilatation. Elle favorise en effet le développement des capillaires, les plus petits des vaisseaux sanguins. 

La circulation sanguine est ainsi facilitée, ce qui permet une meilleure oxygénation.

L’activité sportive contribue à favoriser le bon cholestérol (cholestérol HDL) au détriment du mauvais, le cholestérol LDL (lien vers https://www.monordo.com/cholesterol-les-statines-un-traitement-sur). Cela permet de prévenir les risques d’athérome et donc de thrombose

Enfin l’exercice physique permet de lutter contre le surpoids et l’obésité, qui sont généralement des facteurs aggravants des maladies cardiovasculaires. Il a également pour effet de maintenir l’équilibre glycémique, ce qui limite le risque de diabète.  

 

La pratique du sport a donc des conséquences très positives sur le cœur et sur la santé en général. C’est la raison pour laquelle elle est conseillée aux patients atteints de maladies cardiaques . La pratique d’une activité physique permettrait en effet de réduire la mortalité d’environ 30%. Cependant, il convient de prendre quelques précautions.

 

Pratiquer un sport lorsqu’on est atteint d’une maladie cardiaque : comment faire ?

 

Si vous êtes atteint d’une maladie cardiaque et que vous souhaitez vous mettre au sport, ne foncez pas tête baissée. Il y a quelques précautions à respecter pour commencer la pratique de l’activité physique sans vous mettre en danger. 

 

En premier lieu, il est indispensable de consulter votre cardiologue ou un professionnel de santé avant de débuter toute activité physique. Il est effectivement nécessaire de réaliser quelques examens comme des tests d’effort, ou un électrocardiogramme par exemple. Ces tests permettront à votre médecin de vous conseiller sur le type d’exercice physique à pratiquer et sur la durée des séances en fonction de votre état de santé, et de votre situation.

La pratique du sport peut même vous être prescrite par votre professionnel de santé. Elle fait en effet partie de la réadaptation cardiaque effectuée après une opération du cœur ou un infarctus. Il s’agit alors d’une pratique encadrée visant à aider le patient à mieux récupérer et à éviter les risques de récidive

Si la pratique d’une activité physique encadrée et régulière est recommandée, il faut toutefois être prudent et ne pas faire n’importe quoi ! En effet, la pratique d’une activité sportive inadaptée et trop intensive peut avoir l’effet inverse et vous exposer à des risques cardiovasculaires. Ainsi, la pratique du sport en compétition n’est généralement pas conseillée.

 

Dans tous les cas, respectez bien l’avis de votre médecin et soyez attentif.ve à ne pas vous mettre en danger lorsque vous pratiquez un sport.

 

Quels sont les sports à privilégier lorsqu’on souffre d’une maladie du cœur ?

 

Pour choisir une activité sportive adaptée, votre professionnel de santé pourra vous aider. Dans la plupart des cas, l’activité physique devra être d’intensité faible à modérée. On privilégie en général les activités “cardio” telles que la marche, la natation, le vélo, etc. 

Ces sports d’endurance sont recommandés car l’effort modéré prolongé permet de développer progressivement le système cardiaque et le système respiratoire. 

L’idéal est de réaliser des séances de 20 à 30 min, une à trois fois par semaine. C’est la régularité qui est importante.

Les activités dont l’intensité est élevée comme l’équitation, la boxe, ou encore le squash seront à éviter dans la majorité des cas. En effet, ces activités demandent de fournir des efforts violents et prolongés, ce qui n’est pas le but recherché. 

La plongée sous-marine est elle aussi contre-indiquée notamment en raison des risques de thrombose.

Cependant, l’idéal reste de choisir une activité qui vous plaît

Ainsi, si vous aviez l’habitude de pratiquer le squash par exemple, n’hésitez pas à demander à votre médecin si vous pouvez continuer à pratiquer cette activité. 

Et si, lors des séances de sport, vous ressentez un malaise, une accélération importante de votre rythme cardiaque, des nausées ou encore des étourdissements, c’est le signe qu’il faut faire une pause. Asseyez-vous en attendant que les symptômes disparaissent. 

En cas d’urgence, appelez le 112 (veillez donc à avoir votre téléphone avec vous lorsque vous pratiquez une activité sportive).

 

Pour conclure, la pratique du sport n’est absolument pas interdite aux personnes ayant des antécédents d’accidents cardiovasculaire ou souffrant de pathologie cardiaque. Au contraire, avec une surveillance médicale et un traitement approprié, la pratique d’une activité sportive devrait faire partie intégrante de votre nouvelle hygiène de vie. 

Elle peut d’ailleurs vous être prescrite par votre médecin. On parle dans ce cas d’activité physique adaptée. 

Enfin, consultez toujours votre professionnel de santé avant de vous mettre au sport !

 

Gardez le rythme avec MonOrdo !

 

MonOrdo est une application qui vous aide à gérer sereinement toute la logistique du médicament  ! Vos médicaments sont livrés automatiquement tous les mois chez vous ! Votre stock de médicament est renouvelé de façon automatique, sans intervention de votre part ! Et vous recevez une alerte lorsque vos ordonnances doivent être renouvelées ! Pour en savoir plus, contactez-nous n’importe quand, au travers de notre application ou par téléphone 09 70 40 57 44.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ? Ceux-là devraient vous intéresser !