Enquête sur les conditions de travail des IDELs 2021

MonOrdo existe pour accompagner les patients chroniques tout au long de leur vie afin que chacun d'entre eux puisse mieux vivre. Tout ce que nous faisons, nous le faisons de manière à décharger le patient et ses proches du fardeau de la gestion de son traitement.


Après avoir discuté avec de nombreuses IDELs qui sont en première ligne pour aider les patients, nous avons voulu approfondir nos connaissances sur leur métier, leur condition de travail et leur besoin.

L'ampleur de leurs tâches, leurs engagements auprès des patients chroniques nous poussent à vous partager les résultats de l'enquête sur les conditions de travail des IDELs (Infirmier Diplômé d'Etat Libéral) 2021 pour que chacun en soit conscient.


Nous remercions chaleureusement tous les participants, qui ont répondu, partagé, ainsi que Vega Logiciel qui a diffusé l'enquête.

L'analyse suivante correspond à l'étude des 130 réponses d'IDELs obtenues entre le 19/03/2021 et le 28/05/2021.

Fiche d'identité des IDELs

Fiche identité des IDELs - MonOrdo

Les participants sont des femmes ayant en moyenne 41 ans qui prennent en charge de 34 à 50 patients uniques selon les semaines avec des pics jusqu'à 75 patients uniques pour 16% d'entre elles.

Les IDELs travaillent en moyenne 50h par semaine.

Les 2h18 de coordinations des tâches de soin correspondent à des actions tels que :

  • Récupérer des ordonnances ou traitements à la pharmacie,
  • Contacter le médecin, la pharmacie, autre professionnel de soin, etc.

Voici quelques citations des propositions des IDELs pour chaque catégorie.

Meilleure coordination des soins

  • "Une meilleure coordination entre tous les intervenants chez le patient. Des médecins plus impliqués et disponibles... une Aide psychologique chez les patients très impactes par la crise et l’isolement ! "
  • "Numéro d’appel pour gestion et la coordination de la mise en place des autres aides à domicile (auxiliaire de vie/aide ménagère /repas/assistante sociale)"
  • "Des sorties d d'hospitalisation étudiées et anticipées au domicile(aides mises en place, avec médicament si sortie le samedi ou veille de jour fériés car sinon pas de traitement à moins de courir jusqu'à la pharmacie de garde si pas de famille) "

Besoin de reconnaissance

  • "La reconnaissance de chaque acte pratiqué, la pénibilité physique et psychologique. La reconnaissance des taches extérieures (ordo, facturation, entretien téléphonique avec les prestataires, gestion des prise de rdv, organisation des aide ménagères ....) La reconnaissance de notre importance, dans le relationnel, la prévention, la mise en sécurité des patients.... la reconnaissance de notre temps de transmission avec nos associés.... En bref, que notre profession soit respectée et non plus désigne du doigt, ou passée sous silence. "
  • "Augmentation rémunération des actes ce qui permettrait d alléger les tournées car peut être moins de patients par jour "
  • "Juste faire comprendre à la population que c’est un métier pas un sacerdoce et que comme le médecin il faut nous respecter. "

Meilleure gestion des traitements

  • "Ordo bien rédigées. Tous les soins puissent être cotés."
  • "Ne plus avoir à gérer les ordonnances mal rédigées. "
  • "Une personne qui préparerait nos 45 piluliers hebdomadaires et qui gérerait les renouvellements d ordonnances"

Simplification de l'administratif

  • "Éliminer de la paperasse Que la CPAM arrête de nous rejeter des factures car il manque un point .... Mdr "
  • "L'intégration des mutuelles au sein de la carte vitale "

Assistance administrative

  • "Un service qui gère tout l’administratif: récupérer les ordos, les planifier sur mon logiciel, appeler les mutuelles/caisses rapport aux rejets, faire la facturation. Bref un service qui me permette de ne faire que mon métier de soignante"
  • "Une secrétaire pour gérer appels et facturations "

Besoin d'autonomie

  • Des possibilités d'autonomie plus grande par exemple pour les soins de plaie.

Le métier d'IDEL est difficile avec des horaires hebdomadaires longs et un nombre de patient fluctuant 34-50 patients uniques, pouvant atteindre des pics conséquent. Une partie du temps effectif de travail (40%) est consacrée à des tâches "non médicales" et à des actes médicaux non tarifés.

Aujourd'hui les IDELs recherchent une amélioration de leur condition de travail avec notamment une amélioration des conditions de soins, un besoin de reconnaissance, une meilleure gestion des traitements et une simplification de l'administratif.

MonOrdo s’engage à une transparence totale, l’ensemble des données brutes issu de cette étude est disponible sur demande via le formulaire suivant.
Les données transmises ne contiennent pas de données personnelles.