Quels facteurs de risque face à la COVID-19 avec mon diabète ?

25 Juil 2022 | Santé, Service

Depuis 2020, la France fait face à l’épidémie de COVID-19. Devant l’importance de cette épidémie, des études ont été menées afin de pouvoir identifier les personnes les plus à risque dans le but de mieux les protéger. Comme toute personne atteinte d’une maladie chronique, les diabétiques font partie de la population la plus vulnérable. Nous allons vous expliquer pourquoi et comment faire pour vous protéger au mieux.

 

Rappel : qu’est-ce que le diabète ?

 

Le diabète est une maladie chronique qui requiert une surveillance accrue au quotidien. Il engendre un taux de sucre dans le sang élevé (ce qu’on appelle hyperglycémie). 

On dénombre 2 types de diabètes :

  • le diabète de type 1 (aussi appelé diabète insulinodépendant), qui est causé par l’absence de sécrétion d’insuline par le pancréas. Il apparaît généralement chez des patients jeunes. Ce type de diabète est soigné grâce à une insulinothérapie.
  • le diabète de type 2, qui est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules (insulinorésistance). Il se déclenche généralement aux alentours de l’âge de 40 ans, et il ne cause que très peu de symptômes. Il est donc fréquent que les personnes atteintes de ce type de diabète ne s’en rendent pas compte. Le diabète de type 2 est traité grâce à des antidiabétiques oraux.

Le traitement du diabète vise à équilibrer le taux de glucose dans le sang. C’est indispensable car une hyperglycémie prolongée ou des hyperglycémies fréquentes vont avoir des conséquences négatives sur les vaisseaux sanguins, ce qui cause l’apparition de complications, quel que soit le type de diabète. Ces complications peuvent atteindre les mains, les pieds, les yeux (cécité) ou encore les reins (insuffisance rénale). Le diabète peut également être à l’origine d’’un AVC (Accident Vasculaire Cérébral).Il existe un autre type de diabète, le diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse. Il touche 8% des femmes enceintes en France. Le diabète gestationnel se définit par une intolérance au glucose causant une hyperglycémie plus ou moins importante. Il se résorbe de lui-même à la fin de la grossesse.

 

Les personnes diabétiques : des personnes à risque

 

Les personnes atteintes de diabète sont plus vulnérables que les personnes ne souffrant d’aucune maladie chronique. En effet, le nombre de patients diabétiques atteints de la COVID-19 et admis en réanimation est 2 à 3 fois plus élevé, comme le révèle l’étude CORONADO . Le risque de décès est également plus élevé. Quelle en est la raison ?

Les infections d’origine virale, quelles qu’elles soient, peuvent se révéler plus difficiles à traiter chez les personnes qui souffrent de diabète en raison de l’irrégularité de la glycémie. En effet, une élévation permanente du taux de glucose dans le sang peut endommager le fonctionnement du système immunitaire et ainsi rendre la personne diabétique plus vulnérable aux complications. Par ailleurs, les infections virales peuvent également causer des déséquilibres dans la glycémie, ou aggraver les complications du diabète déjà présentes.

Les personnes atteintes de diabète sont donc plus exposées au risque de contracter une forme grave de la COVID-19, mais cela vaut également pour les autres infections d’origine virale. Cela concerne aussi les femmes enceintes souffrant de diabète gestationnel. Elles ont plus de risques de développer une forme grave de la maladie en raison des changements induits par la grossesse.

 

Mais, est-ce que tous les diabétiques sont égaux face à la COVID-19 ? 

 

La réponse est NON.

Être diabétique n’augmente pas vos chances de contracter la maladie. En revanche, dans certains cas, cela vous expose davantage aux complications. Ces complications se traduisent le plus souvent par une pneumonie, ou encore une détresse respiratoire aiguë. Certaines personnes diabétiques présentent en effet davantage de risques de développer une forme sévère de la COVID-19 que les autres.

 Voici les facteurs aggravants ce risque :

  • l’âge : les diabétiques de plus de 70 ans sont plus vulnérables que les patients plus jeunes;
  • le type de diabète : le diabète gestationnel et le diabète de type 2 semblent exposer davantage les personnes qui en souffrent au risque de développer une complication de la COVID-19;
  • l’IMC (Indice de Masse Corporelle): un IMC égal ou supérieur à 30 (obésité) est un facteur aggravant;
  • la présence de complications liées au diabète;
  • d’autres problèmes de santé : hypertension artérielle, pathologies des poumons ou du foie).

Concernant les patients atteints de diabète de type 1, il s’agit généralement d’enfants ou d’adolescents présentant moins de risque de contracter la COVID-19 que les personnes plus âgées. Ils ne sont donc pas considérés comme des personnes à risque.

 

Que faire pour vous protéger ?

 

Si vous faites partie de la population à risque, il convient de prendre quelques précautions. Tout d’abord, veillez à surveiller votre glycémie régulièrement et à poursuivre votre traitement. La maîtrise de la glycémie est en effet essentielle pour vous protéger contre n’importe quelle pathologie virale.

Vous devez également faire attention au surpoids. La pratique d’une activité physique est conseillée, car elle contribue à réguler la glycémie et à lutter contre la prise de poids..

Respectez bien les gestes barrières lorsque vous êtes à l’extérieur ou dans un lieu public.

La vaccination vous permet d’être encore mieux protégé face au risque de contracter une forme grave de la COVID-19.

Faites attention à boire suffisamment et régulièrement.

Soyez attentif aux signes montrant que votre diabète n’est pas maîtrisé : augmentation du volume des urines, soif accrue, perte de poids, etc. Ces signes doivent vous amener à consulter votre médecin traitant.

Si des symptômes tels que fièvre, toux, fatigue, perte de goût et/ou d’odorat, diarrhée ou encore troubles respiratoires apparaissent, consultez votre médecin traitant sans tarder. En cas de sensation d’étouffement, de douleurs thoraciques, de paralysie d’un membre, de troubles de la vue ou de la parole, alertez immédiatement le SAMU en appelant le 15.

Vous l’aurez compris, être diabétique peut vous amener à être plus vulnérable face à la COVID-19, mais plus généralement face à toutes les maladies d’origine virale. Vous devez donc être vigilant. Mais, le plus important, c’est de suivre à la lettre votre traitement afin d’arriver à équilibrer votre taux de glycémie

 

Un diabète sous contrôle avec MonOrdo

MonOrdo est une application qui vous aide à gérer votre diabète au quotidien. Soyez sûr de ne plus oublier vos médicaments et de ne jamais être en rupture de stock grâce à MonOrdo ! Renouvellement automatique, préparation des doses pour chaque prise, assistance en ligne…MonOrdo est votre allié santé !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Ceux-là devraient vous intéresser !