Asthme : 7 conseils pour faciliter votre quotidien

17 Août 2022 | Santé

En France, vous êtes plus de 4 millions à souffrir d’asthme. Cette maladie des voies respiratoires ne se guérit pas, mais vous pouvez fort heureusement mener une vie tout à fait normale grâce à un traitement adapté. En suivant les 7 conseils que nous allons vous donner, vous pourrez maîtriser votre asthme et mieux le gérer au quotidien !

 

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

 

L’asthme est une maladie chronique qui ne se manifeste pas de la même façon chez tous les patients. Il se définit par une inflammation des bronches qui génère une gêne respiratoire importante et momentanée appelée crise d’asthme.

Chez certains, les symptômes seront légers, chez d’autres ils seront un peu plus importants mais resteront modérés, et dans certains cas, les symptômes seront plus sérieux encore (asthme sévère). 

Les signes de l’asthme les plus courants sont :

  • un essoufflement;
  • une respiration sifflante à l’expiration;
  • une sensation d’oppression;
  • des douleurs thoraciques;
  • des difficultés à dormir en raison de la toux, de l’essoufflement et d’une respiration sifflante.

Si vous présentez un des symptômes que nous venons d’évoquer, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

L’asthme peut être accentué par l’exposition à un allergène, on parlera alors d’asthme allergique. Il peut également être plus présent la nuit, ce qu’on appelle l’asthme nocturne.

Les conseils que nous allons vous donner s’appliquent à toutes les formes d’asthme et peuvent vous permettre de limiter les risques de crises, pour préserver votre santé.

 

Conseils pour les patients asthmatiques et leurs proches

 

Conseil n°1 : Votre traitement vous suivrez

Le respect de la régularité dans la prise de votre traitement est essentiel pour obtenir de bons résultats. Ainsi, même si les symptômes se sont estompés et les crises sont peu fréquentes, n’arrêtez pas votre traitement de fond. En effet, ce traitement vise à maîtriser votre asthme, et l’atténuation des symptômes est le signe que le traitement prescrit fonctionne bien. Cependant, l’asthme ne se guérit pas. Apprenez également à bien utiliser votre inhalateur pour une meilleure efficacité.

 

Conseil n°2 : Prévoyant vous serez

Ayez toujours avec vous votre médicament de secours. Il s’agit généralement d’un bronchodilatateur à action rapide comme la ventoline par exemple, que vous devez utiliser en cas de crise. Que vous soyez en vacances, au travail, en voyage ou au sport, vous devez toujours l’avoir à portée de main. Cela vous permettra de gagner du temps et limitera les risques d’aggravation rapide de la crise d’asthme.

 

Conseil n°3 : Le tabac vous éviterez

Dans l’idéal, vous devez vous abstenir de fumer, mais vous êtes certainement déjà au courant. Vous devez également veiller à ce que personne ne fume chez vous, ni même sur votre terrasse ou votre balcon. Le tabac, y compris le tabagisme passif, est un facteur déclenchant de crise d’asthme et contribue à entretenir la maladie inflammatoire. Il faut donc éviter au maximum de vous exposer à la fumée de tabac.

 

Conseil n°4 : Intraitable sur le ménage vous serez

L’asthme peut être provoqué par l’exposition à un allergène tel que la poussière ou encore les acariens. Il faut donc être très pointilleux sur l’entretien de la maison, et notamment de la literie. Lavez chaque semaine votre linge de lit à 60° min. pour détruire les acariens. Aspirez régulièrement votre intérieur, en particulier les chambres, les tapis, les lits et les radiateurs. Choisissez un aspirateur doté de filtres HEPA (Haute Efficacité sur les Particules Aériennes) et changez le filtre régulièrement. Limitez les peluches au maximum et passez-les régulièrement en machine. Si besoin, vous pouvez installer des VMC dans les pièces humides. Enfin, sachez que les animaux de compagnie peuvent être très allergisants. Si vous en avez, interdisez-leur l’accès aux chambres.

 

Conseil n°5 : Le pollen vous fuirez

Le pollen est un facteur déclenchant de crises d’asthme. Si vous êtes allergique au pollen, il y a quelques précautions à prendre pour pouvoir profiter des beaux jours en toute quiétude. Surveillez tout d’abord le taux de pollen grâce à la carte du Risque d’Allergie au Pollen éditée par le Réseau National de Surveillance Aerobiologique. Si vous le pouvez, abstenez-vous de sortir en cas de forte concentration de pollens, en particulier s’il y a beaucoup de vent. Vous pouvez également prendre un médicament antihistaminique de manière préventive si vous devez sortir alors que le pollen est très présent. Sachez aussi que le pollen est généralement plus présent le matin.

En rentrant à la maison, déchaussez-vous et changez de vêtements. Mettez les vêtements que vous portiez à laver. 

Nous vous conseillons de ne pas faire sécher votre linge dehors afin qu’il ne se couvre pas de pollen. Après être sorti, vous pouvez vous rincer le visage, sans oublier les sourcils, et les cheveux. Un lavage des narines est également utile pour limiter la congestion.

 

Conseil n°6 : Un sport vous pratiquerez

L’exercice physique n’est pas déconseillé aux personnes atteintes d’asthme, au contraire. Il faut simplement choisir un sport adapté à votre condition physique et respiratoire, et adapter votre pratique. Généralement, les sports d’endurance sont les plus conseillés.

Veillez à avoir votre médicament de secours sur vous au cas où une crise d’asthme surviendrait. 

Par temps très froid, préférez une activité physique se déroulant à l’intérieur. Votre médecin peut vous aider à choisir le sport le plus adapté et à prévenir l’asthme d’effort.

 

Conseil n°7 : Les professionnels de santé vous écouterez

En cas de doute ou si vous avez besoin d’aide dans la gestion de votre maladie, n’hésitez pas à faire appel aux professionnels de santé. Ils sauront vous conseiller au mieux pour vous aider à bien vivre avec l’asthme. Vous pouvez faire également appel à votre pharmacien. Les pharmaciens peuvent faire des entretiens d’évaluation de votre asthme sur différentes thématiques pour améliorer votre suivi. 

 

Que faire en cas de crise d’asthme ?

  • Restez calme (ce conseil est plus particulièrement adressé aux proches des personnes asthmatiques). 
  • Prenez votre traitement de secours (ou veillez à ce que votre proche prenne son traitement), vous devriez sentir une amélioration rapidement.
  • Si le traitement ne soulage pas la crise, appelez immédiatement les secours en faisant le 15 ou le 112.

 

Soufflez avec MonOrdo

La gestion d’une maladie chronique peut être contraignante, en particulier au début. MonOrdo vous accompagne tout au long de votre parcours dans la gestion de votre asthme. Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions, nous vous livrons gratuitement vos médicaments et on vous fournit des outils pour mieux gérer votre traitement. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Ceux-là devraient vous intéresser !